Où est passé le Bidet ?

A partir du  18 ème siècle, les ablutions intimes se faisaient sur un « bidet », non pas sur « un petit cheval de poste trapu et vigoureux », comme l’indique son étymologie, mais bien sur une cuvette en porcelaine que l’on chevauchait afin de se laver l’entrejambe.

Au départ le Bidet était associé à des femmes de « mœurs légères », pour « préparer ou réparer l’acte sexuel », mais au fil du temps il s’est rapidement installé dans les foyers afin d’accorder aux parties intimes tout le soin que nous leurs devons.

Ce petit lavabo bas sur pied était installé près du wc ; ainsi après le passage aux toilettes, l’utilisateur se glissait sur le bidet afin de se nettoyer et se sécher grâce à la petite serviette « fleurie » ou non qui était suspendue au dessus.

Jusqu’aux années 60, le bidet avait la cote ! Et nos fesses s’en portaient bien ! Mais l’arrivée massive du papier toilette et des campagnes publicitaires à outrance de ces multinationales, ont eu raison du bidet.

S’il n’a pas été enlevé lors d’une rénovation de salle de bain, il s’est retrouvé relayé au rôle de lavage de pieds, nid pour chat, ou bien repose pieds….

Il est vrai qu’installer un wc, un lavabo, un bidet, et une douche dans une salle de bain n’est pas toujours évident dans les petites surfaces, notamment depuis les hausse de l’immobilier et des prix en m2 dans certaines villes françaises.

Certains pays, comme l’Italie, préservent l’utilisation du bidet, néanmoins en France sa disparation est irréfutable.

Une solution existe afin de faire perdurer notre hygiène intime au quotidien : l’abattant wc japonais. Celui-ci combine toilettes et bidet. L’abattant lavant s’installe directement sur la cuvette. Vous actionnez la douchette de lavage et vous ressortez propre de vos wc.

Le wc japonais SANICLEAN , autrement appelé  en anglais « Electronic Bidet » ou « E-bidet », n’est ni plus ni moins que l’évolution du bidet.